– Village de Noël – Liège – du 24 novembre au 30 décembre 2017

Trente ans ! Non seulement le Village de Noël de Liège est le plus grand de Belgique, mais aussi le plus ancien.

Fidèle à la longue tradition germanique des marchés de Noël, le Village de Noël de Liège recrée au coeur de la ville l’esprit si particulier et plein de magie et de féérie des fêtes de Noël. Mais fidèle à son caractère latin, avec le concours de son Conseil Villageois et de ses nombreux chalets de bouche, le Village de Noël a innové par une ambiance festive et conviviale, qui en fait sa spécificité principale en le démarquant de ses confrères germaniques et alsaciens.

Mais qu’est-ce qui différencie un Village d’un Marché de Noël ?

Beaucoup d’éléments !

  • A commencer par son esprit, celui de clocher, celui d’un véritable village, où la gouaille des habitants
    (les exposants…) le dispute à la féérie des produits s’étalant à la devanture des chalets de bois.
  • Son organisation aussi, autour d’un Conseil Villageois composé d’un Mayeûr (un « maire »),
    d’échevins et de conseillers, chargés de l’animation folklorique de la vie du Village. Sa disposition
    ensuite, toute en rues et venelles, avec des places animées par une mairie, une église, un bureau de poste, une piste de luge…
  • Et surtout, son ambiance, chaude au cœur de l’hiver, chaleureuse en diable, conviviale et …unique !

Le plus important marché de Noël de Belgique et le seul véritable « Village »

En 30 ans d’existence, le Village de Noël de Liège est devenu, par sa taille, sa durée et son esprit, le plus important marché de Noël de Belgique, et le seul véritable ‘Village’. Chaque année, fort de
ses 200 chalets, il draine à Liège un public que l’on estime à près de deux millions de personnes, attirant des visiteurs étrangers de plus en plus nombreux…

Avant toutes choses, le Village de Noël est et reste un marché de Noël !

L’endroit idéal pour flâner à la recherche du cadeau idéal pour les fêtes, de faire ses emplettes pour décorer et garnir le sapin, de dénicher la création de l’artisan au travail… en bref, tout le plaisir de faire ses « courses de Noël » dans une ambiance propice à la découverte et à l’émerveillement…

Durant cinq semaines, deux cents chalets en bois accueilleront les flâneurs et leur proposeront tour à tour des idées de cadeaux (bijoux, santons, jouets, articles à déposer au pied du sapin…), de l’artisanat wallon et français, de la décoration
de Noël (boules, guirlandes, crèches, cartes de voeux, …), et toutes sortes de bonnes choses à déguster (massepains, salaisons, boudins, vin chaud, bières Christmas, cafés, pèket, champagnes, huîtres, foie gras, chocolats, pains d’épice,…).

Mais ce qui caractérise le Village de Noël de Liège, c’est qu’il possède un véritable cœur, qui bat au sein de ses artères.

Car Liège accueille en fait en son sein un véritable village,
avec ses quartiers, les rires joyeux et les querelles gauloises de ses « citoyens » (comprenez : ses exposants), son église avec sa crèche animée par des marionnettes liégeoises, sa mairie noyée dans le pèket et la bonne humeur, et … son Conseil Villageois, chargé d’animer le Village et d’y développer une série d’activités folkloriques
typiquement liégeoises.

Une nouvelle équipe

Cette année, suite au départ de son ‘binamé’ Mayeûr Jean-Denys, c’est une nouvelle équipe qui prend le relais… Pour remplacer l’«irremplaçable» Jean-Denys, le Conseil Villageois a élu un triumvirat: Maurice Wilkin, l’ancien Chef du Protocole, la cheville ouvrière du « Sapin Ardent », sera le nouveau Mayeûr, entouré de deux MayeûrsAdjoints, Paul-Henri Thomsin, grand défenseur de la langue wallonne, et Thierry Hosay.
Ils ne seront pas trop de trois pour assurer la relève et apporter un certain vent de renouveau sur les nombreuses activités du Conseil Villageois ; ils y seront aidés par un Conseil échevinal, composé d’une vingtaine de « Mêsses », ayant chacun reçu une fonction précise reprise sur le tout nouveau badge des échevins du Village…
Parmi ceuxci, le Village est fier d’accueillir un nouvel échevin, Francis Balace, professeur émérite à l’Université de Liège, qui enrichira le Conseil de sa parfaite connaissance des traditions et du folklore liégeois, et apportera moult anecdotes truculentes ou typiques
à la Gazette du Village, dont celle de l’existence d’un petit marché de Noël au pied du Perron déjà au dix-neuvième siècle….