PAIRI DAIZA | Deuxième naissance d’orang-outan espérée à Pairi Daiza

Pairi Daiza est très heureux d’annoncer que ce ne sont pas une mais… deux naissances d’orangs-outans qui devraient se produire prochainement. On savait déjà que Sari allait donner naissance vers la fin de l’année. Il apparaît que Sinta, la femelle de l’autre famille d’orangs-outans, est également gestante.

Crédit photo : Pairidaiza

Si tout va bien, Pairi Daiza connaîtra donc deux naissances de cette espèce, qui est gravement menacée par l’homme dans la nature. La mise bas de Sinta est estimée au mois d’avril prochain.

Pairi Daiza est très engagé en matière de Conservation des espèces menacées. L’une des espèces souffrant le plus de la présence humaine sur notre planète est sans aucun doute l’orang-outan. Le braconnage, la déforestation et le réchauffement climatique ont entraîné un déclin de 80 % de la population d’orangs-outans sauvages au cours des 75 dernières années. La population actuelle est estimée à 14.000 individus. Il va sans dire qu’à ce rythme, ces animaux très intelligents et si particuliers auront bientôt complètement disparu dans la nature. Pour l’orang-outan, il est minuit moins une.

C’est pourquoi les programmes internationaux de conservation auxquels prend part Pairi Daiza sont extrêmement importants pour la survie de cette espèce, qui partage son ADN avec nous les humains, à 97 %. En préservant le capital génétique de l’orang-outan, dans le cadre de programmes de conservation, nous réduisons le risque d’extinction totale.

Par ailleurs, les orangs-outans de Pairi Daiza sont de véritables ambassadeurs de leurs pairs dans la nature. Et leur présence agit comme un levier pour d’importants projets de protection des orangs-outans à l’état sauvage, comme le projet de reforestation de la Pairi Daiza Foundation en Indonésie, où 11.000 nouveaux arbres ont déjà été plantés.

Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet ici : https://www.pairidaiza.eu/fr/restaurer-lhabitat-des-orangs-outans-borneo

Crédit Photo : Pairidaiza

Ce travail intensif de conservation effectué par Pairi Daiza et la Pairi Daiza Foundation reçoit donc pour la deuxième fois en peu de temps un grand coup de pouce. Car après avoir annoncé en août la grossesse de l’orang-outan Sari (16 ans), le Parc peut maintenant annoncer que Sinta, 26 ans, attend aussi un petit. L’heureux père est le jeune mâle de 15 ans, Gempa.
Les équipes zoologiques de Pairi Daiza – à la fois vétérinaires et soigneurs – assisteront quotidiennement les deux femelles gestantes au cours des semaines et des mois à venir et suivront de près les grossesses afin de minimiser les risques de complications. La gestation d’une orang-outan dure, comme chez l’homme, environ 9 mois.

Si les deux naissances se passent bien, les familles d’orangs-outans de Pairi Daiza compteront 7 membres. Outre Sari et Sinta qui sont gestantes, les visiteurs peuvent également admirer leurs mâles respectifs Ujian et Gempa, ainsi que Berani, 4 ans, le premier petit de Sari.

Releated

Coronavirus |150 citoyens ont manifesté contre les mesures anti-Covid après le couvre-feu à Liège

Environ 150 personnes se sont rassemblées mardi soir dans le centre de Liège pour protester contre les mesures de lutte contre le Covid-19, a indiqué mardi soir la police de Liège. Le cortège sillonnait les rues de la Cité ardente après 22h00. Mardi, 150 personnes se sont rassemblées dans le centre de Liège et ont […]

GASTRONOMIE |

Depuis quatre ans se tenait au printemps le Week-end Découvertes des Brasseries, Vignobles, Distilleries et Cidreries de Wallonie, à l’initiative de l’Agence wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité. Cela permet aux particuliers comme vous et moi, nous confie Eric BOSCHMAN, Ambassadeur des produits locaux, de rencontrer les producteurs des boissons qui nous réjouissent […]

%d blogueurs aiment cette page :