Coronavirus | Liège : un plan de préservation et de relance de 12,8 millions d’euros

Face aux contaminations au Covid-19 qui ne cessent de croître, et dans la perspective d’éventuelles nouvelles mesures afin de lutter contre la propagation du virus, le collège communal de la ville de Liège a adopté mardi un plan de préservation et de relance de l’ordre de 12,8 millions d’euros. Ce plan vise à apporter diverses aides à « toutes les composantes de la société liégeoise ».

Ce plan se décline en quatre axes: soutien au pouvoir d’achat des publics les plus fragiles et/ou touchés par la crise sanitaire (8,8 millions d’euros), soutien au secteur économique et aux indépendants (2,6 millions), soutien au secteur associatif (1,2 million) et soutien à la mobilité active (373.000 euros).

Certaines mesures sont financées ou compensées grâce à l’emprunt autorisé par le gouvernement wallon dans le cadre de ce plan de relance.
Le collège a fixé comme première priorité d’aider financièrement les personnes dont les ressources ont été diminuées. Les subsides fédéraux perçus par le CPAS de Liège (8,2 millions d’euros) seront donc utilisés pour octroyer des aides, par exemple pour faire face à des factures impayées. Toute personne ayant subi une perte de revenus, qu’elle soit ou non bénéficiaire du CPAS, peut formuler une demande auprès de la cellule Covid. De plus, les ménages qui bénéficient ou vont bénéficier du taux réduit seront exonérés du paiement de la taxe urbaine 2020 (déchets ménagers).

Pour le secteur économique, il est prévu d’allonger jusqu’à la fin de l’année l’exonération de taxes qui les concernent (taxes sur les débits de boisson, terrasses, hôtels, friteries et petits commerces de restauration), de neutraliser la taxe sur la force motrice durant la période de confinement et d’exonérer les ambulants de leur redevance selon les périodes d’activité. Enfin, tout indépendant exerçant son activité sur le territoire communal se verra octroyer une aide de 65 euros.

Sur le plan social, il a été décidé de doubler l’enveloppe consacrée aux associations actives dans la lutte contre la pauvreté et la grande précarité (de 62.000 à 124.000 euros).

La culture, le sport et la jeunesse sont aussi des secteurs qui bénéficient de ce plan à travers la création d’un fonds de soutien aux artistes en vue de financer des prestations sur l’espace public, une enveloppe de 200.000 euros pour 26 lieux culturels (entre 5.000 et 10.000 euros chacun), le doublement de l’enveloppe consacrée aux clubs sportifs (de 55.000 à 110.000 euros) ou encore l’octroi d’une aide supplémentaire de 1.000 euros à chacune des 18 maisons de jeunes situées sur le territoire communal.
Enfin, en faveur de la mobilité douce, la Ville offre la gratuité de la location de sa flotte de vélos (Vélocité) pendant un an.

Avec BELGA

Releated

LIEGE |Liège Centre Asbl déménage !

C’est officiel, Liège Centre Asbl déménage ! Après avoir mis sur pied une toute nouvelle équipe au premier semestre de l’année, nous terminons l’année 2020 sur une belle touche de changement et de nouveauté : le déménagement de nos locaux. Soucieux de soutenir la croissance de nos activités, notre équipe s’installera au tout début du […]

LIEGE | Nouvelle manifestation

Ce dimanche, plusieurs dizaines de citoyens se sont réunis à 14h00 sur l’esplanade Saint-Léonard dans le centre de Liège, pour « montrer leur colère face à la gestion désastreuse de la crise sanitaire par l’état et la nécessité de mesures solidaires qui soutiendraient la population et non pas les grosses entreprises », ont indiqué les organisateurs. Il […]

%d blogueurs aiment cette page :